ESPACE PRO

Inscription

Actualité Pro, Lien

Lettre d’information de l’UNAPL n°8 – 03 octobre 2014

Journée sans professionnels libéraux

imageUne mobilisation historique !

Une mobilisation inédite de tous les professionnels libéraux

La Journée sans professionnels libéraux a été particulièrement suivie dans tous les secteurs, avec jusqu’à 100% de fermetures dans certains secteurs. Conformément aux demandes de l’UNAPL, la permanence des soins et la continuité judiciaire ont été pleinement assurées. Les rassemblements organisés dans les départements, sur l’initiative des syndicats et des UNAPL régionales, ont fait le plein. Les salariés et les étudiants étaient présents dans les cortèges.

Il s’agit d’une mobilisation sans précédent. Les soutiens sont très nombreux et ne se comptent plus. Certains sont mêmes venus de collègues européens, que les projets de la France inquiètent.

L’UNAPL remercie tous les professionnels qui se sont ainsi mobilisés et ont contribué au succès de ce premier mouvement unitaire.

Le Gouvernement ne peut plus ignorer le rejet unanime de son projet de déréglementation

Les professionnels libéraux ont fait la démonstration de leur opposition déterminée face à un projet de loi, dont l’effet serait d’instaurer le libéralisme le plus sauvage, notamment par l’ouverture du capital des sociétés d’exercice libéral à des investisseurs non professionnels issus de la finance, ainsi que de ravager un secteur d’activité pourvoyeur d’emplois et de nier la réalité des prestations, soins et conseils, qu’ils offrent à leurs clients et patients.

Le Gouvernement a commencé à prendre la mesure de cette mobilisation. M. Macron, le ministre de l’Économie, de l’Industrie et du Numérique a tenté de convaincre du bien-fondé de sa réforme, tout en en renvoyant la paternité à son prédécesseur, M. Montebourg. S’il n’a convaincu personne de l’intérêt d’une loi se bornant à transposer les recommandations du rapport caricatural de l’Inspection Générale des Finances, en revanche il dit désormais vouloir rechercher des « solutions concertées », dans les prochaines semaines, et vouloir engager un travail dans « un esprit constructif ».

Les revendications de l’UNAPL

L’UNAPL prend acte de la volonté d’ouverture annoncée par le ministre, mais attend beaucoup plus que des paroles.

Chaque profession discutera des sujets qui lui sont propres, mais l’UNAPL, dont le rôle consiste à intervenir sur les sujets transversaux, souhaite un débat sur la place et les missions des professions libérales dans la société française, notamment dans la délégation des missions de service public.

L’UNAPL rappelle que le projet d’ouverture du capital de SEL à des investisseurs non professionnels, c’est-à-dire aux acteurs de la finance, constitue une ligne rouge infranchissable.

L’UNAPL propose de stimuler l’investissement et la croissance dans les entreprises libérales, en prenant des mesures dès la loi de Finances 2015, pour permettre que la part du BNC (bénéfice non commercial) réinvestie par les professionnels dans leurs entreprises ne soit ni chargée, ni taxée, comme elle l’est aujourd’hui.

L’UNAPL réclame la mise au pilon du rapport de l’IGF, le rapport de toutes les provocations, dont l’argumentation fantaisiste et les idées reçues, ne sauraient être utilisées à quoi que ce soit pour engager une démarche constructive.

Et maintenant ?

Consciente de ses responsabilités devant une telle mobilisation, l’UNAPL a pris la décision de réunir, une nouvelle fois en urgence, un Conseil national extraordinaire pour décider de la suite à donner au mouvement engagé le 30 septembre et analyser les possibilités de discussion avec le ministre.

Ce Conseil national se réunira le Jeudi 9 octobre prochain, à 14h30.

L’UNAPL demande aux professionnels libéraux de rester mobilisés dans la perspective de nouvelles actions, qui ne doivent pas être écartées, car ce dossier est loin d’être clos.

Continuez à signer et à faire signer la pétition contre la déréglementation Cliquez ici

Suivez les actions de l’UNAPL sur Twitter

Et pour suivre l’actualité de l’UNAPL, n’hésitez pas à vous abonner à nos comptes Twitter et Facebook
et sur www.unapl.fr.

Actualité Pro, Lien

 La face sombre du marché de l’art asiatique

Selon l’Office des Nations Unies contre la drogue et le crime, le blanchiment d’argent représente 2 à 5 % du PIB mondial ; soit entre 800 M$ et 2 billions de dollars. Le marché de l’art, souvent qualifié d’opaque et d’incontrôlable, demeure une place de choix pour recueillir cet argent « sale », qui ne demande qu’à être blanchi. Les affaires de ce type sont fréquemment médiatisées, impliquant des personnalités de premier plan telles qu’Edemar Cid Ferreira, l’ex-banquier brésilien, qui blanchissait des millions de dollars à travers une collection de 12.000 œuvres, ou Helly Nahmad, dont la famille est à la tête d’une fortune de 3 milliards de dollars, et qui a récemment été enregistré alors qu’il gonflait le prix d’une toile de Raoul Dufy qu’il vendait, expliquant qu’il partagerait le profit avec un membre de son cercle de parieurs. Lire la suite ...

Actualité Pro, Lien

Derrière la déréglementation, la technocratie.

 Par Philippe Fabry.

masque de théâtre credits Vollmer (licence creative commons)

Contrepoints a déjà abordé le problème de la réforme des professions réglementées et de la lutte du gouvernement pour aller vers plus de « concurrence ». À ce sujet les libéraux sont souvent déboussolés devant l’action gouvernementale en ce qu’elle défend des notions authentiquement libérales : concurrence, déréglementation, et peuvent être alors tentés d’apporter leur soutien au gouvernement dans cette volonté de réforme ; au pire, ils demeurent circonspects, attendant de voir ce que cela donne, sans réagir.

Et c’est bien dommage, car il faudrait lutter frontalement contre ces politiques gouvernementales, pour la bonne raison que « concurrence » ou « déréglementation » ne signifie pas du tout la même chose pour les libéraux et les technocrates qui nous gouvernent ; pour les libéraux, il s’agit de liberté. Pour les technocrates, il s’agit de pouvoir. Lire la suite …

Actualité Pro, Lien

Professions réglementées : une réforme dans la transparence

Emmanuel Macron s’était engagé à ce que soient publiés le rapport de l’Inspection générale des finances (IGF) de mars 2013 sur les professions réglementées, ainsi que toutes les annexes concernant celles avec lesquelles un dialogue a été initié. Ces documents sont désormais disponibles

Le ministre de l’Economie, de l’Industrie et du Numérique, réaffirme sa volonté de débattre de l’élaboration du projet de loi pour l’activité dans un esprit d’efficacité, de sérénité et de franchise. La transparence est au cœur de sa méthode.

IGF : publication du rapport sur les professions réglementées

Le ministre rappelle que ce rapport  n’est qu’un élément qui a nourri une réflexion plus large sur la modernisation des professions réglementées, qui elles-mêmes ne représenteront qu’un volet minoritaire de la loi pour l’activité. Lire la suite …

Actualité Pro, Lien

Objet : Communication des Organisations membres de l’UNAPL/Déréglementation des PL

cid:image003.jpg@01CF2BC8.2A96C050

IMPORTANT

 Objet :  COMMUNICATION DES ORGANISATIONS MEMBRES DE L’UNAPL / Dérèglementation des professions libérales

 Paris, le 17 Septembre 2014

A Mesdames et Messieurs les Présidents des Organisations membres de l’UNAPL

Mesdames, Messieurs les Présidents,

Chers Amis,

Le Conseil National Extraordinaire de l’UNAPL, a décidé à l’unanimité, lors de sa réunion du 11 septembre dernier, de mettre en place un plan d’action gradué, comportant :

-          Une conférence de presse à l’UNAPL, le 12 septembre dernier,

-          Une campagne de mass-tweets ;

-          Une campagne de lobbying auprès des parlementaires et des élus locaux ;

-          Une pétition nationale en ligne contre la future loi ;

-          Une journée d’action nationale sous la forme d’une « Journée sans professionnels libéraux », le 30 septembre 2014 ; étant entendu, qu’à la suite de cette journée, d’autres actions plus dures pourraient être annoncées ;

-          un soutien à toutes les manifestations décidées par les Organisations membres de l’UNAPL.

Je vous informe que nous vous ferons parvenir dans les prochaines heures, un kit de communication « Riposte des Professions libérales ». Je vous remercie de bien vouloir le diffuser le plus largement possible auprès de vos fédérations régionales et départementales.

Par ailleurs, de nombreuses Organisations membres nous adressent régulièrement leurs Communiqués de presse faisant état du mécontentement des professionnels. Je les remercie pour leur mobilisation et leur soutien.

Devant l’urgence et la gravité de la situation, il me semble important que les Organisations qui n’ont pas encore communiqué, ni fait part de la position des professions qu’elles représentent puissent le faire rapidement pour alimenter et nourrir les réflexions et ainsi montrer l’unité de tout un secteur pour la défense des intérêts communs de l’ensemble des professions libérales.

Je compte sur votre soutien et votre mobilisation, et reste tout naturellement à votre disposition pour toute précision souhaitée.

Je vous prie de croire, Mesdames et Messieurs les Présidents, Chers Amis, à l’assurance de mes salutations les meilleures.

Michel CHASSANG

Président 

 UNAPL_MAP_2_couleur_moyen Union Nationale des Professions Libérales (UNAPL)
Maison des professions libérales
46 bld de la Tour-Maubourg-75007 Paris

 

Actualité Pro, Lien

 Macron veut déminer la réforme des professions réglementées

Le ministre de l'Economie, Emmanuel Macron assure qu'il veut associer les professions réglementées à la réforme et déclare que le projet de loi sera présenté au Parlement début 2015. /Photo prise le 12 septembre 2014/REUTERS/Philippe Wojazer

PARIS (Reuters) – Le projet de loi réformant les professions réglementées ira devant le Parlement début 2015, a déclaré mercredi le ministre de l’Economie, Emmanuel Macron, promettant qu’il ne voulait pas casser ces professions mais les associer à la réforme. Lire la suite …

Actualité, Actualité Pro, Lien

Le Président de la CNPL interpelle le Premier Ministre

Réforme des Professions règlementées – Le Président de la CNPL interpelle le Premier Ministre

Dans un courrier adressé à Manuel Valls, Daniel-Julien NOËL Président de la Chambre Nationale des Professions Libérales rappelle au premier ministre ses engagements !! Lire la suite …

Actualité Pro, Lien

Voici les premières retombées presse suite à la diffusion du communiqué de presse. La dépêche AFP a été diffusée  sur le fil général et le fil économique de l’AFP.

http://www.20minutes.fr/economie/1439807-20140909-professions-reglementees-unissent-lutter-contre-liberalisation

http://lentreprise.lexpress.fr/actualites/1/actualites/les-professions-reglementees-s-unissent-pour-lutter-contre-leur-liberalistation_1574293.html

http://www.boursorama.com/actualites/les-professions-reglementees-s-unissent-pour-lutter-contre-leur-liberalistation-a27190aa2359fb3394b3b88413d3eaa7

http://www.alvinet.com/actualite/articles/les-professions-reglementees-s-unissent-pour-lutter-contre-leur-liberalisation-22695851.html

http://panoranews.com/articles/701387-les-professions-reacuteglementeacutees-sunissent-pour-lutter-contre-leur-libeacuteralistation

http://article.wn.com/view/2014/09/09/Les_professions_reglementees_sunissent_pour_lutter_contre_le/

http://article.wn.com/view/2014/09/09/Les_professions_reglementees_sunissent_pour_lutter_contre_le/

 

Actualité Pro, Lien

Enquête sur la fraude dans le marché de l’art en ligne

Le marché de l’art en ligne est en pleine croissance et est aujourd’hui estimé — selon le dernier rapport publié par Hiscox —, à plus de 1,57 milliard de dollars. Tandis que Christie’s et Sotheby’s investissent ce segment du marché, et que de nombreuses plateformes d’enchères en ligne indépendantes sont lancées, acheter et vendre de l’art n’a jamais été aussi simple et accessible au plus grand nombre. Alors que le marché de l’art en ligne met en avant l’idée de « l’art pour tout le monde » devenant une réalité, ce nouveau marché doit faire face à l’explosion du nombre de faux. Lire la suite …

Actualité Pro, Lien

Montebourg vise les professions réglementées

Arnaud Montebourg prépare son retour sur le devant de la scène. Le ministre de l’Economie compte rassurer les frondeurs du PS et faire entendre sa différence à l’heure des économies budgétaires. Point d’étape de cette reconquête, il prononcera un discours en début d’après-midi pour tracer la feuille de route du redressement de la France. Il parlera pouvoir d’achat, croissance, mais veut aussi faire ressurgir le serpent de mer des professions réglementées. Lire la suite …

Arnaud Montebourg compte bien imposer ses vues aux professions réglementées.