ESPACE PRO

Inscription

Archive for avril 2015 | Monthly archive page

Actualité Pro, Lien

Édouard Boccon-Gibod : «Paris est au cœur de l’activité globale de Christie’s»

Pour Édouard Boccon-Gibod, directeur général de Christie's France depuis novembre dernier: «il y a une volonté très forte de développer Paris», où des «ventes puissantes» sont organisées.

Le directeur général France de la maison de François Pinault, réagit à sa mise en cause par Catherine Chadelat, présidente du Conseil des ventes, dans le bilan négatif des enchères en France en 2014.

En 2014, Christie’s France a terminé l’année avec 202,5 millions d’euros frais compris, selon son propre bilan, 142 millions selon celui du Conseil des ventes volontaires de meubles aux enchères publiques (CVV), qui publie  les résultats de son enquête annuelle sur les ventes publiques en France, donnant des «montants adjugés», hors frais mais aussi hors ventes caritatives (n’incluant donc pas la vente des vins des Hospices de Beaune de Christie’s, qui a totalisé 8 millions d’euros) . lire la suite…

Actualité Pro, Lien

Un notaire jugé pour avoir voulu vendre aux enchères les « Mémoires d’outre-tombe »

Un notaire parisien est convoqué jeudi au tribunal correctionnel de Paris pour avoir tenté de vendre aux enchères publiques la seule copie manuscrite des « Mémoires d’outre-tombe » de Chateaubriand, dont il s’estimait propriétaire. Déposé chez un notaire en 1847 dans le cadre d’un contrat avec l’éditeur, gardé sous coffre, le manuscrit écrit par des secrétaires et signé de la main de Chateaubriand s’est transmis de génération en génération jusqu’à l’étude de Pascal Dufour. Lire la suite…

Actualité Pro, Lien

Attribué à Constable, un tableau estimé à 5 000 euros est vendu 5 millions d’euros 

Le tableau d'abord considéré comme une copie de "Salisbury Cathedral from the Meadows", de John Constable, puis authentifié comme une œuvre du peintre.

C’est l’histoire d’un tableau vendu moins de 5 000 euros en Grande-Bretagne, puis revendu quelques mois plus tard près de… 5 millions d’euros aux Etats-Unis. Comme le rapporte, samedi 7 mars, le New York Times, ce tableau appartenait à la vicomtesse Hambleden, qui avait souhaité s’en dessaisir, comme d’une multitude d’autres œuvres et meubles anciens hérités de la famille de son défunt mari, lorsqu’elle a décidé de déménager et de quitter leur manoir historique du village d’Hambleden, près de Londres. La vente s’est tenue chez Christie’s en 2013, et parmi les quelque 300 objets dispersés, se trouvait un croquis à l’huile copiant Salisbury Cathedral from the Meadows, tableau bien connu du peintre britannique John Constable (1776-1837), qui se trouve dans les collections de la Tate. Lire la suite…

Actualité Pro, Lien

Possibilité de faire supporter le coût du droit de suite par le vendeur

Le coût du droit de suite, qui doit être payé à l’auteur lors de toute revente d’une œuvre d’art par un professionnel, peut tout aussi bien être supporté définitivement par le vendeur que par l’acheteur. Tel est le sens d’un arrêt de la CJUE du 26 février 2015 (CJUE, 26 février 2015, aff. C-41/14).  lire la suite…

Actualité Pro, Lien

 Une vente illégale d’ivoire bloquée par des chercheurs de Québec

Des experts de l’Université Laval ont servi la justice grâce à des compétences peu communes et ont ainsi permis la condamnation d’une maison de vente aux enchères de Toronto, une première au pays. Five Star Auctions and Appraisals a attiré l’attention d’agents d’Environnement Canada en novembre 2013, lorsqu’elle a proposé deux pièces comme étant des antiquités. Celles-ci ont été provisoirement saisies par les agents afin de valider la date du décès des animaux ayant fourni l’ivoire les constituant. lire la suite…

Actualité Pro, Lien

Le premier partenariat franco-suisse de ventes aux enchères voit le jour

Un partenariat vient d’être scellé entre la société française de ventes aux enchères Millon, établie à Paris, et la société suisse Galartis, de Lausanne, concrétisé par une vente de joaillerie, prévue le 28 mars dans la cité suisse, selon un communiqué publié lundi.

Selon les signataires, il s’agit d’une « première franco-suisse dans le monde des enchères ». lire la suite …

Actualité Pro, Lien

Les ventes aux enchères judiciaires en ligne démarrent en Chine

Les tribunaux chinois utilisent désormais le web pour gérer les biens saisis dans les procès.

En février, près de 700 tribunaux dans 21 régions provinciales ont créé des comptes sur sf.taobao.com, le plus grand site Internet du pays pour les ventes aux enchères judiciaires. Près de 90.000 ventes aux enchères ont été réalisées, a-t-on appris des données publiées par le site. Lire la suite …

Actualité Pro, Lien

Modigliani, Picasso, de Vinci: les chefs-d’œuvre au cœur de l’affaire Yves Bouvier

Une collection exceptionnelle, des transactions à neuf chiffres, un préjudice supposé de plusieurs dizaines de millions de dollars. Tout est hors norme dans «l’affaire Bouvier – Rybolovlev».  A commencer par le montant de la caution que la justice monégasque exige de l’entrepreneur genevois, mis en examen samedi pour «escroqueries» et «complicité de blanchiment». Lire la suite …

 

Actualité Pro, Lien

Missions de procédures collectives confiées aux huissiers de justice et commissaires-priseurs judiciaires et principe d’égalité des citoyens devant la loi

L’article 20-I, 1°, du projet de loi pour la croissance et l’activité déposé le 10 décembre 2014 envisageait la création d’une profession de commissaire de justice regroupant les commissaires-priseurs judiciaires, les huissiers de justice et les mandataires judiciaires. Les députés ont sorti de cette profession les mandataires judiciaires, comprenant parfaitement les conflits d’intérêts inextricables qu’une telle solution renfermait.

Chassé par la porte, le conflit d’intérêts ressurgit par la fenêtre, au détour d’une disposition adoptée à l’Assemblée nationale (art. 20 quater), permettant de confier les procédures de rétablissement professionnel et certaines liquidations judiciaires simplifiées, celles intéressant des débiteurs n’employant pas de salarié et dont le chiffre d’affaires est inférieur à 100 000 €, aux huissiers de justice et aux commissaires-priseurs judiciaires. lire la suite …

Actualité Pro, Lien

Me Bertrand Fraisse raccroche le marteau

M<sup>e</sup> Bertrand Fraisse passe le marteau à un jeune commissaire-priseur, M<sup>e</sup> Rémi Gauthier. - M&lt;sup&gt;e&lt;/sup&gt; Bertrand Fraisse passe le marteau à un jeune commissaire-priseur, M&lt;sup&gt;e&lt;/sup&gt; Rémi Gauthier. - dr

Commissaire-priseur à Tours depuis 1989, M e Fraisse part cette semaine à la retraite. Il rate deux jours de belles ventes à l’hôtel Giraudeau, samedi et lundi. Lire la suite …