ESPACE PRO

Inscription

Archive for octobre 2014 | Monthly archive page

Actualité Pro, Lien

Rapport annuel sur le marché de l’art contemporain

Le rapport annuel Artprice sur le marché de l’art contemporain est en ligne à cette adresse .

 

Actualité Pro, Lien

Lettre d’information de l’UNAPL n°8 – 03 octobre 2014

Journée sans professionnels libéraux

imageUne mobilisation historique !

Une mobilisation inédite de tous les professionnels libéraux

La Journée sans professionnels libéraux a été particulièrement suivie dans tous les secteurs, avec jusqu’à 100% de fermetures dans certains secteurs. Conformément aux demandes de l’UNAPL, la permanence des soins et la continuité judiciaire ont été pleinement assurées. Les rassemblements organisés dans les départements, sur l’initiative des syndicats et des UNAPL régionales, ont fait le plein. Les salariés et les étudiants étaient présents dans les cortèges.

Il s’agit d’une mobilisation sans précédent. Les soutiens sont très nombreux et ne se comptent plus. Certains sont mêmes venus de collègues européens, que les projets de la France inquiètent.

L’UNAPL remercie tous les professionnels qui se sont ainsi mobilisés et ont contribué au succès de ce premier mouvement unitaire.

Le Gouvernement ne peut plus ignorer le rejet unanime de son projet de déréglementation

Les professionnels libéraux ont fait la démonstration de leur opposition déterminée face à un projet de loi, dont l’effet serait d’instaurer le libéralisme le plus sauvage, notamment par l’ouverture du capital des sociétés d’exercice libéral à des investisseurs non professionnels issus de la finance, ainsi que de ravager un secteur d’activité pourvoyeur d’emplois et de nier la réalité des prestations, soins et conseils, qu’ils offrent à leurs clients et patients.

Le Gouvernement a commencé à prendre la mesure de cette mobilisation. M. Macron, le ministre de l’Économie, de l’Industrie et du Numérique a tenté de convaincre du bien-fondé de sa réforme, tout en en renvoyant la paternité à son prédécesseur, M. Montebourg. S’il n’a convaincu personne de l’intérêt d’une loi se bornant à transposer les recommandations du rapport caricatural de l’Inspection Générale des Finances, en revanche il dit désormais vouloir rechercher des « solutions concertées », dans les prochaines semaines, et vouloir engager un travail dans « un esprit constructif ».

Les revendications de l’UNAPL

L’UNAPL prend acte de la volonté d’ouverture annoncée par le ministre, mais attend beaucoup plus que des paroles.

Chaque profession discutera des sujets qui lui sont propres, mais l’UNAPL, dont le rôle consiste à intervenir sur les sujets transversaux, souhaite un débat sur la place et les missions des professions libérales dans la société française, notamment dans la délégation des missions de service public.

L’UNAPL rappelle que le projet d’ouverture du capital de SEL à des investisseurs non professionnels, c’est-à-dire aux acteurs de la finance, constitue une ligne rouge infranchissable.

L’UNAPL propose de stimuler l’investissement et la croissance dans les entreprises libérales, en prenant des mesures dès la loi de Finances 2015, pour permettre que la part du BNC (bénéfice non commercial) réinvestie par les professionnels dans leurs entreprises ne soit ni chargée, ni taxée, comme elle l’est aujourd’hui.

L’UNAPL réclame la mise au pilon du rapport de l’IGF, le rapport de toutes les provocations, dont l’argumentation fantaisiste et les idées reçues, ne sauraient être utilisées à quoi que ce soit pour engager une démarche constructive.

Et maintenant ?

Consciente de ses responsabilités devant une telle mobilisation, l’UNAPL a pris la décision de réunir, une nouvelle fois en urgence, un Conseil national extraordinaire pour décider de la suite à donner au mouvement engagé le 30 septembre et analyser les possibilités de discussion avec le ministre.

Ce Conseil national se réunira le Jeudi 9 octobre prochain, à 14h30.

L’UNAPL demande aux professionnels libéraux de rester mobilisés dans la perspective de nouvelles actions, qui ne doivent pas être écartées, car ce dossier est loin d’être clos.

Continuez à signer et à faire signer la pétition contre la déréglementation Cliquez ici

Suivez les actions de l’UNAPL sur Twitter

Et pour suivre l’actualité de l’UNAPL, n’hésitez pas à vous abonner à nos comptes Twitter et Facebook
et sur www.unapl.fr.

Actualité Pro, Lien

 La face sombre du marché de l’art asiatique

Selon l’Office des Nations Unies contre la drogue et le crime, le blanchiment d’argent représente 2 à 5 % du PIB mondial ; soit entre 800 M$ et 2 billions de dollars. Le marché de l’art, souvent qualifié d’opaque et d’incontrôlable, demeure une place de choix pour recueillir cet argent « sale », qui ne demande qu’à être blanchi. Les affaires de ce type sont fréquemment médiatisées, impliquant des personnalités de premier plan telles qu’Edemar Cid Ferreira, l’ex-banquier brésilien, qui blanchissait des millions de dollars à travers une collection de 12.000 œuvres, ou Helly Nahmad, dont la famille est à la tête d’une fortune de 3 milliards de dollars, et qui a récemment été enregistré alors qu’il gonflait le prix d’une toile de Raoul Dufy qu’il vendait, expliquant qu’il partagerait le profit avec un membre de son cercle de parieurs. Lire la suite ...

Actualité Pro, Presse

Numérisation de tableaux : Artprice.com ne bénéficie pas de l’exception pour information

Par un arrêt du 10 septembre 2014, la Cour de cassation confirme la condamnation de la société Artprice.com pour avoir constitué sans autorisation une base de données par numérisation des œuvres d’un peintre. La Cour a refusé d’admettre que le site de ventes aux enchères d’œuvres d’art bénéficiait de l’exception pour information, inscrite à l’article L 122-5 al. 9 du code de la propriété intellectuelle. Lire la suite …

Actualité Pro, Presse

Enchères d’art en ligne : Le Figaro s’allie avec Invaluable.com

Paris, 30 sept 2014 (AFP) – Le site du Figaro dédié aux enchères s’allie avec Invaluable.com, présenté comme le leader mondial des enchères d’art en ligne, afin d’élargir son offre alors que le marché de l’art se mondialise, a-t-il annoncé mardi. Le site « Figaro Enchères », qui fait office d’intermédiaire entre les collectionneurs et les professionnels du marché de l’art, comme les maisons de vente Artcurial ou Tajan, va offrir de nouvelles possibilités aux internautes grâce à cet accord avec le site américain, indique-t-il dans un communiqué. Lire la suite …

Actualité Pro, Presse

Olivier Lange  : «Le marché de l’art pour tous»

Drouot va bien. L’hôtel des ventes est rentable. Entre 4000 et 5000 personnes poussent chaque jour ses portes, au cœur du IXe arrondissement de Paris. Quelque 500.000 objets par an, à tout niveau de prix, y sont mis aux enchères. Pour la première fois, il participe à la Nuit blanche, le 4 octobre, avec une œuvre d’Ange Leccia sur sa façade. C’est la fierté d’Olivier Lange, 50 ans, ancien audit du cabinet Arthur Andersen, qui a fait ses armes dans le groupe comme directeur financier de La Gazette en 2002, avant d’en prendre la direction générale. Un poste tout neuf, pour moderniser les structures de l’établissement et mettre en place une politique commerciale au service des actionnaires de Drouot. Pourtant, le navire vacille. Moins 13,8 % en deux ans. Lire la suite …

olivier,lange